Conception et visualisation 3D d’architecture, 2018

Speculative 3D visualisation, 2018
TINY HOUSE

L’URGENCE
At the end you will love me

Conception et réalisation de jeu vidéo 3D scénographique

Théâtre Saint-Gervais , Genève 2018
Sur la route de l’hôpital, Caroline Bernard rencontre un jeune homme du même âge qu’un proche qui lutte contre un cancer. Valerio est rappeur, flambeur, en mouvement; Olivier était ingénieur, fiancé, et cloué à son lit. Une correspondance à vif s’amorce sur les réseaux sociaux. Valerio continue sa pêche aux filles, Caroline espère un miracle médical qui ne vient pas. Et puis il y a ces silences : le ghosting, c’est ne pas terminer sa phrase, bloquer la messagerie. Lorsque Valerio joue au fantôme, Olivier meurt une nouvelle fois. De ces échanges, Caroline Bernard conçoit en trio avec le metteur en scène Karim Bel Kacem et la plasticienne Emese Pap un spectacle dédié à une salle de projection. Un voyage aux limites du documentaire, de la fiction et de la poésie, pour faire ressentir l’urgence d’une relation à l’altérité.


Mise en scène : 
Karim Bel Kacem
Conception :
Caroline Bernard
Karim Bel Kacem
Fëlix E Pap
Auteurs :    
Caroline Bernard
Panache-Valeriu Gafton
Avec :
Ines Valarcher        
Panache-Valeriu Gafton
Musique : 
Verveine
Conception technique :
Guillaume Stagnaro


Modélisation et animation du chien et d’autres personnages, world design, animation en temps réel des caméras et des lights






Mark

ANIMA


    Réalisation de jeu vidéo 3D scénographique   

Théâtre d’Arles, 2018
la Friche Marseille, 2018


Dans le roman Anima de Wajdi Mouawad, Waach se lance dans la recherche désespérée du meurtrier de sa femme violée et torturée. Une histoire totémique qui se raconte à travers le regard à la fois animiste et distancié des animaux, un chat, un boa, une chouette rayée, une fourmi. Le monde ainsi décrit est plein de dimensions nouvelles : des spectres de couleur transformés, un son visible, une vision microscopique. Chaque regard trame l'histoire selon une subjectivité singulière et devient dans ce projet transdisciplinaire une nouvelle caméra. 
Ce projet encadre des nouvelles écritures, afin de croiser les connaissances et les savoir-faire de chacun pour parvenir à l'écriture spécifique d'un film performance à partir de ce roman. Un film réalisé en direct à même le plateau où les opérateurs de l'ENSP et les comédiens de l'ERAC jouent ensemble dans une chorégraphie commune articulée à travers le travail scénographique des étudiants de l'ESAAix. Ce projet de recherche, fruit d'une année de collaboration, permet la création de formes inédites hybridant les enjeux du spectacle vivant, de la photographie du cinéma et de la scénographie.
Conception, interprétation :
Karim Bel Kacem,
Caroline Bernard,
Guillaume Stagnaro,
Fabrice Aragno

Réalisation 3D :
Fëlix E Pap
Étudiants ENSP :
Louise Mutrel,
Gaël Sillère,
Flora Vala,
Rosalie Parent,
Diane Hymans
Étudiants ERAC :
Raphaël Bocobza,
Fernand Catry,
Anouk Darne-Tanguille,
Pauline D'Ozenay,
Nicolas Gachet,
Nathan Roumenov,
Angelica Kiyomi Tisseyre-Sékiné,
Clémentine Vignais
Étudiants ESAAix :
Joël Bancroft Richardson,
Émilie Rossi